Banniere


Menu

lundi 29 février 2016

Pochette de classeur (tuto et patron gratuit)

Rastacouette s'est fait remonter les bretelles par sa prof de musique car son cahier de partition glissait de la pochette transparente de son classeur et elle se retrouvait donc régulièrement sans son cahier de partition... 

Isabelle, sa prof, m'a donc alerté en me disant qu'il était dommage qu'elle n'est pas une pochette dans le même style que sa trousse de classeur...

Qu'à cela ne tienne... je vous présente donc la pochette classeur "Isabelle" (du prénom de sa prof de musique...) !!!



Je me suis amusée à faire un petit patron et à photographier chacune des étapes pour vous les présenter. Je suis totalement autodidacte donc, il y a certainement des erreurs grossières ou les méthodes ne sont pas professionnelles mais cette petite pochette est à la portée de toute débutante autodidacte !!! Merci par avance de votre compréhension !

Bien sûr, si vous utilisez ce patron (sait-on jamais...), je vous demande juste de mettre un petit lien vers cet article et de ne pas l'utiliser à des fins commerciales.

Tissus conseillés :
- coton

Autres fournitures :
- vlieseline
- vliseline double face
- 4 Oeillets
- 1 pression
- passepoil d'environ 50cm


[Préparer le patron]

A : un rectangle de 3cm/30.5cm sans les marges, soit 5cm/32.5cm avec marges de 1cm
B : un rectangle de 22cm/30.5cm sans les marges, soit 24cm/32.5cm avec marges de 1cm
C : un hexagone d'une hauteur de 29cm et 9.5cm et d'une largeur de 8.5cm  sans les marges, soit 31cm et 10.5cm de hauteur et 10.5cm de largeur avec marges de 1cm



Sur A, marquer les repères du milieu sur chacun des 4 côtés
Sur B, marquer les repères du milieu sur les côtés les plus longs
Sur C, marquer le repère du milieu sur le côté le plus long et l'emplacement de la pression

[Découper les tissus]
Tissu 1 : A *1 + C *2
Tissu 2 (principal) : B *2
Tissu 3 (doublure) : B *2

Ici les tissus 1 et 3 sont identiques (jaune).

[Instructions]

Appliquer l'entoilage thermocollant simple sur l'envers :
  • du bandeau étroit A
  • des rectangles B du tissu 2 (principal) 
Appliquer l'entoilage thermocollant double face sur l'envers :
  • 1 des 2 hexagones C
  • les 2 rectangles B du tissu 3 (doublure)
Info : Pour les tissus qui risquent de se rétracter lors de l'entoilage, je thermocolle les tissus avant la découpe.

Épingler le bandeau A contre le rectangle B (tissu 2), endroit contre endroit dans le sens de la longueur en alignant les repères et coudre.


Épingler le 2ième rectangle B (tissu 2) contre le bandeau A sur l'autre côté, endroit contre endroit dans le sens de la longueur en alignant les repères et coudre.



Repasser pour aplatir les marges de chaque côté.



Plier en 2, l'ensemble A et B selon les repères milieu de A, endroit contre endroit, épingler les côtés et coudre.



Couper les marges de couture.



Retourner à l'endroit et repasser pour marquer le milieu.



Bâtir le passepoil sur un des hexagone C, endroit contre endroit sur 5 côtés (le côté le plus large ne doit pas avoir de passepoil).



Coudre au plus près du cordon le passepoil sur l'hexagone C et enlever le fil à bâtir.

Épingler le 2ième hexagone contre le 1er, endroit contre endroit et bâtir.



Coudre l'ensemble en suivant la ligne de couture du 1er hexagone et enlever le fil à bâtir.

Couper les marges de couture et cranter les angles.



Retourner afin de former le rabat et repasser en prenant soin de ne pas former le plis.

Épingler les rectangles B de la doublure (tissu 3), endroit contre endroit et coudre les côtés les moins longs.



Couper les marges de couture.

Glisser l'ensemble A et B dans le tube formé par la doublure B (tissu 3), endroit contre endroit en insérant entre les 2 B (tissu principal 2 et tissu doublure 3), le rabat C selon les repères milieu.

Épingler et coudre en prenant soin de ne pas prendre le rabat dans la couture.





Retourner la pochette avec tissu principal à l'intérieur et bâtir le bord en faisant remonter la couture pour une meilleure finition.





Épingler la doublure, selon les repères milieu sur les marges de couture formées par l'ensemble A et B.




Repasser en prenant soin de ne pas former de plis et enlever le fil à bâtir et les aiguilles.

Retourner la pochette et repasser à nouveau.



Épingler le bas de la pochette et coudre sur la jointure de A et B afin de fermer la doublure intérieure.



Poser la pression mâle sur le rabat C et la pression femelle sur B.

Marquer l'emplacement des œillets en prenant pour repère un classeur et poser les œillets.




J'espère avoir été la plus claire possible et surtout que ce petit tutoriel vous sera utile ! N'hésitez pas à m'envoyer les liens et/ou photos de vos ouvrages !



dimanche 28 février 2016

[By Rastacouette] Bandeau cheveux

Après une utilisation diverse et variée de la machine "Sew cool", Rastacouette souhaitait pouvoir faire autre chose du haut de ses 8 ans...

Je lui ai donc acheté le magasine "Burda - je couds avec maman" N°46 et demandé de choisir un ouvrage.


Elle a tout d'abord choisi... le pouf... Rien que ça ! Je l'ai donc aidé à choisir quelque chose de plus petit pour se faire la main... et nous sommes donc parties sur le "serre-tête" qui n'est autre qu'un bandeau à cheveux... assorti à sa jupe Robyn.

Elle a donc réalisé, elle même, toutes les étapes avec, de temps en temps, mon aide. 

La première difficulté a été d'épingler le patron, précédemment décalqué et découpé par ses petites mains, aux tissus... Difficile en effet d'épingler quand on positionne les main à 10 cm de l'aiguille de peur de se piquer ! Après quelques explications et démonstrations, elle a su très rapidement épingler en prenant soin d'avoir le tissu et le patron sans plis.





La découpe du tissu s'est bien passée, au bémol près de quelques dépassements mais il est vrai que mon ciseau à tissus n'est pas du tout à sa taille. D'ailleurs, si quelqu'un qui coud avec ses enfants passe par ici, est-ce que votre enfant à un matériel bien à lui (notamment ciseaux) ?



Est arrivée... enfin... l'utilisation tant attendue... de la machine à coudre !!! Quelques explications sur le fonctionnement... et la voilà partie ! Avec toute l'objectivité d'une maman, elle s'en est vraiment très bien sortie. Il est vrai qu'il y avait quelques déviations mais elle réussissait toute seule à retrouver le "bon chemin" en laissant l'aiguille descendue et en remontant le pied de biche pour repositionner correctement le tissu.



Au final, c'est Maman qui a retourné le bandeau à l'endroit mais Rastacouette a finalisé son bandeau, juste à temps pour regarder "Cousu Main"...

Voilà donc, le tout premier "vrai" ouvrage de Rastacouette :



vendredi 26 février 2016

La jupe Robyn (des bois)

Après un petit passage fructueux chez Emmaüs, j'ai trouvé, entre autre, une sorte de lainage à carreaux que Rastacouette a tout de suite adoré. Justement dans ma "to do list", il y avait la jupe Robyn de La maison Victor (Nov/Déc 2015).

Cela me permet aussi de participer au défi "la môme attitude ou la déco des mômes" de "La tête dans les étoiles"...

Je suis donc partie pour une jupe "rock-écossaise" après m'être demandé plusieurs fois si le tissu ne faisait pas trop couverture à pique-nique ou trop bûcheron...

Pour casser un peu l'aspect "carreaux", j'ai opté pour des poches contrastantes noires agrémentées de biais dentelé (déjà utilisé pour mon inédit).

J'ai troqué aussi les boutons contre des pressions KAM, sachant que Rastacouette déteste depuis toujours les boutons (on ne sait toujours pas pourquoi...).

Les carreaux m'ont permis de tester les raccords... Il est vrai qu'il est certainement plus facile de faire des raccords sur des carreaux (lignes droites obligent) mais je reste fière de moi pour une première !


Mes raccords :



 
Les finitions intérieures :


L'ourlet au biais dentelé :


La poche contrasté avec finitions au biais dentelé :


Et la jupe portée par son heureuse propriétaire :






Les plus :
- pas de marge sur le patron / marges proposées : cela permet d'adapter les marges que l'on souhaite et permet de moduler le patron si nécessaire
- taille bien

Les moins :
- je n'ai pas trop compris les marques pour les plis

Modifications :
- modification poche pour mettre un 2ième tissu à l'intérieur
- remplacement des boutons par des pressions

Difficultés :
- pas de difficulté particulière mais je pensais que cela me pendrait moins de temps

[Cuisine] Mon cake miracle

Pour changer un peu, un petit article "Cuisine"...

J'imagine que je ne suis pas la seule à me demander quotidiennement "Qu'est ce que je peux faire à manger ?" et que je ne suis pas la seule, non plus, à me retrouver avec des restes de "pas grand chose", vous savez les fonds de plats que personne ne finit...

Dans ce genre de situation, j'ai ma recette "miracle"... Oui, oui : miracle !!! J'arrive à la fois à utiliser les restes et à cuisiner un bon petit plat apprécié par toute la famille (bon, on n'est que 3 mais il y a unanimité tout de même...).

Je ne vais pas m'attribuer les mérites d'une tierce personne car la recette n'est absolument pas de moi... je l'ai trouvée sur le site Marmiton !

Je l'ai faite à toutes les "sauces" :
- reste de ratatouille
- reste de petits pois/carottes
- reste de haricots (beurres, verts ...)
- reste de tomates
- reste de riste d'aubergine
- (...)

Et j'en passe...


Ingrédients :
200 g de farine
1 sachet de levure
4 œufs
70 ml d'huile
125 ml de lait
100 g d'emmental râpé (pour ma part, c'est plutôt "a bisto dé nas" (*))
sel
poivre

(*) : au "pifomètre", à "vue de nez"

Garniture :
- les restes (plutôt légumes tout de même...)

Temps de préparation : 
10 minutes (le site mentionne 25 mn mais quand on utilise les restes, c'est très rapide...)

Temps de cuisson : 
45 minutes

Préparation de la recette :
Préchauffer votre four à 180°C (thermostat 6).
Mélanger la farine et la levure.
Ajouter les 4 œufs, le lait et l'huile
Ajouter l'emmental râpé, le sel et le poivre.
Ajouter la garniture
Verser la préparation dans un moule à cake.
Cuire 45 min à 180°C.

Le cake se mange chaud à la sortie du four ou froid...

Une petite photo du cake fait avec les restes de petits pois/carottes :




jeudi 25 février 2016

Jupe en laine

J'avais envie depuis quelques temps d'une jupe en laine à motif, j'ai donc profité des soldes (il faut bien trouver une excuse...) pour acheter du tissu en laine, acrylique et polyester sur le site "Les tissus de chien vert". 

Je n'avais pas encore exactement le modèle en tête. J'ai donc feuilleté tous mes "La maison Victor".

J'ai jeté mon dévolu sur la jupe Katie du Printemps 2014 et décalqué, allongé et découpé le patron. Mais voilà... j'ai eu un petit doute avec l'effet porte-feuille... et la pise au vent qui va avec... J'ai donc pensé à la jupe Tixy de Mai/Juin 2015, récemment faite par Zazie du blog "J'vais t'épingler".

Me revoilà partie pour décalquer, allonger et découper le patron... Et non, je n'ai pas changé d'avis...

Pour ma taille, la fermeture éclair est 40 cm sur le magasine... Pour mes 1m68 et mes gambettes bien en forme, cela fait un peu trop "bout de chiffon", j'ai donc opté pour une fermeture de 50 cm.

Suite aux péripéties de Zazie concernant les poches qu'elle a au final condamnées et après avoir vu plusieurs modèles de la jupe Trixy sur différentes morphologies, j'ai préféré ne pas inclure les poches, histoire de ne pas augmenter visuellement mon tour de hanches qui est déjà bien assez pourvu...

J'ai aussi voulu reprendre l'idée de Sandrine concernant le zip positionné avec l'ouverture sur le bas. Je trouvais l'idée parfaite ! J'ai donc commencé à bâtir le premier côté de ma fermeture éclair et à le coudre... jusqu'à ce que je réalise qu'il fallait peut-être réussi à rentrer dans la jupe, une fois finie... et que le zip n'étant pas détachable, cela allait devenir tout simplement IMPOSSIBLE... Le découd-vite est mon ami... même si avec un tissu en laine et le fil assorti, cela a été assez fastidieux...

Bref, je m'en suis tout de même sortie et j'ai même fait les finitions de la parementure avec un biais !

Je suis juste un peu déçue par la fermeture car je trouve qu'elle gondole... j'ai du trop tirer sur le tissu quand j'ai bâti. J'aurai du être plus vigilante (note pour plus tard...).










Et la dernière en noir et blanc...  car c'est toujours plus flatteur !!!


Edit du 13 Mars 2016 :
La jupe me permet de participer au défi "Le court Bureau compatible" d'Histoire d'un fil ! N'hésitez pas à aller jeter un œil aux ouvrages des autres participantes !