Banniere


Menu

lundi 12 février 2018

La folie des headbands...

J'adore les headbands mais bizarrement je n'en avais jamais cousu et je privilégiais les foulards... Si vous cherchez dans mes différents posts, vous pouvez apercevoir d'ailleurs toutes sortes de foulard... (quand on aperçoit mes cheveux...)

Mais lors de ma semaine de congés pour le nouvel an, j'ai décidé d'enfin me coudre un headband... et puis non, deux.... quoi que trois, c'est pas mal aussi... 

Au final, j'en suis à six... que je partage avec Rastacouette !

Je ne les ai pas tous pris en photo mais je me retrouve avec plusieurs couleurs à mettre selon les tenues :
  • un bleu (carrick)
  • un rose (carrick)
  • un rose et gris clair (carrick)
  • un gris foncé (vrille)
  • un ocre (vrille)
  • un noir (vrille)
Pour l'instant, je n'ai opté que pour du tissu extensible, bien plus confortable mais d'autres suivront dans d'autres matières.

Ceux sont essentiellement des chutes de tissu, voire mon beau sous-pull ocre troué par la méchante machine à laver... Certains des headbands ont un nœud marin de carrick, d'autres sont simplement cousu en "vrille" (je ne sais pas su trouver de mot adéquat).










Voyant mes headbands à profusion, une collègue m'a demandé si je pouvais lui en faire un. Elle a donc choisi dans mon stock de tissu et elle se retrouve avec un headband coloré à petits coeurs :




dimanche 11 février 2018

TAG La couture et moi

Aujourd'hui, point de couture à vous montrer... 

J'ai été "taguée" par "Lily sews" d'après le tag de "Cousu by Nath". Je réponds donc aux différentes questions sur le thème de la couture !


1. As-tu été confronté(e) à des préjugés sur la couture ?

Il n'y a pas grand monde qui sait réellement que je couds (quoi qu'à force... cela s'étend...). Je n'ai jamais eu de remarques directes en tout cas associant ce loisir à une activité mémérisante.

Par contre, tout comme Lily sews, j'ai eu plusieurs fois eu droit au "Ah tu couds?! J’ai justement des ourlets à refaire… " auquel je réponds "Ce n'est pas ce genre de couture.... et je déteste faire les ourlets..."

2. Depuis quand couds-tu ?

Je couds depuis presque 4 ans maintenant. J'avais déjà évoqué ici lors de la rétrospective de ma première année de couture, le cheminement qui m'avait amené à la couture.

Un petit extrait :
"L'idée me titillait depuis un certain temps... Cela me semblait difficile et inaccessible... Tant de questionnements sur mes capacités et sur l'intérêt réel de m'attaquer à cette montagne... Beaucoup de questions sur cette société qui nous catalogue dès l'enfance et qui, par le rythme endiablé de nos quotidiens, a mis au placard tellement de savoirs-faire.

Et puis, mes souvenirs... Mon regard ébahi de petite matheuse (cataloguée...) devant cette voisine couturière qui sortait, telle une magicienne de son chapeau, de nouveaux costumes à chaque carnaval ou devant une autre qui maniait les ciseaux et peignes avec dextérité ou encore devant le boucher qui découpait savamment les différents morceaux de viande. Je prenais réellement grand plaisir à regarder ces mains œuvrer, créer...

Il y avait aussi dans mes pensées, ma grand-mère... Ma mamie qui offert à ma Maman, comme un rituel de passage à l'âge adulte, cette machine à coudre, il y a presque 50 ans. Ce fort caractère, qui malgré son absence, a marqué mon enfance. Tout cet amour, tout son amour que j'ai pu ressentir au travers de ma Maman.

Nous avons chacun nos propres parcours et moi, c'est donc, à plus de 35 ans, que j'ai découvert en la couture une nouvelle passion."


3. Quel a été ton tout premier projet ?

Mon tout premier projet... je l'ai aussi partagé avec vous.... Il s'agit de housses de coussin.



Pour tout vous dire, heureusement que je n'ai pas écouté la vendeuse de Mondial Tissu... 

Je me suis présentée, assez mal à l'aise dans ce magasin, ne sachant pas quel tissu prendre, et n'ayant aucune connaissance réelle (à part les quelques tutos visualisés). Je me suis donc dirigée vers une vendeuse en lui indiquant que je n'avais jamais cousu et que je souhaitais coudre un coussin style patchwork... 

La réponse m'a glacée.. "Vous n'allez jamais y arriver si vous n'avez jamais cousu, c'est trop difficile !"

Peut-être qu'au final, cette remarque a été bénéfique... car comme vous pouvez le remarquer la jointure de mes 4 carrés est tout de même très jolie... et cela m'a certainement donné le petit bout de confiance en moi qu'il me manquait !

4. Qu’est-ce que tu aimes le plus coudre ?

Difficile de répondre... C'est vraiment par phase... J'aime beaucoup coudre des vêtements pour ma fille ou moi mais je retrouve aussi le plaisir du début en cousant des accessoires.

5. Au contraire, crains-tu de coudre certaines choses ?

Ma crainte porte plutôt sur le fait de coudre pour quelqu'un qui n'apprécie pas l'ouvrage final et associe le cadeau à du "cheap" sans avoir conscience du temps passé derrière...

6. Quel est ton pire souvenir depuis que tu as débuté la couture ?

Mon pire souvenir est en lien avec la dernière réponse... Un petit cadeau fait main qui n'a pas plu, qui a été mis de côté (peut-être jeté ?) dès le lendemain pour être remplacé par un achat du commerce... Aïe... Oui, ça fait mal... 

D'autant plus, que vous allez rire, la personne m'a demandé depuis si je pouvais lui coudre des ourlets...

7. T’arrive t-il de faire des erreurs toutes bêtes ? Lesquelles ?

Oui... J'ai déjà oublié de rajouter des marges de couture, découper des pièces alors qu'il fallait les laisser sur le pli, etc...

8. Quelle est ta plus grande fierté lorsque tu crées quelque-chose ?

Que l'ouvrage soit utilisé/porté, accessoire ou vêtement et le "top du top" c'est l'expression du visage de la personne lorsqu'elle apprend que c'est moi qui est cousu l'ouvrage... Vous savez, les yeux qui s'agrandissent et la bouche qui s'ouvre... Hi.. Hi...Hi...

9. Quels sont tes prochains projets couture ?

Ben... je ne sais pas encore. Il faut que je me décide. Je souhaite me faire un nouveau sac car le mien commence vraiment à se défraîchir mais je ne sais pas encore lequel... 

J'ai vu dans la rue un sac dont je voudrais reprendre l'idée principale mais il faut que j'adapte la chose...

10. Y a t-il du matériel de couture qui te fait rêver ?

Oui... Une grande table pour couper mon tissu, une surjeteuse de meilleure qualité (je galère avec la mienne), une brodeuse, une cameo... Mais, j'exagère un peu...

samedi 10 février 2018

Petite tortue

Au boulot, il n'y a au final pas grand monde qui sait que je couds mais les personnes qui connaissent ma passion sont aussi sources d'idées...

Ces temps-ci, je n'ai pas entamé de "gros projet" couture mais je suis revenue à de petits accessoires : couture rapide et facile pour avoir la sensation de coudre (et d'être rapidement productive) dans le peu de temps disponible.

C'est donc en échangeant avec une collègue, que j'ai décidé de lui faire un petit porte-clés en tissu. 

Pour ne pas vous mentir, initialement, je pensais faire une tête de mouton mais celui-ci ressemblait plus à un lutin aux oreilles pointues mais tombantes portant un bonnet russe...

J'ai donc totalement changé d'idée et je suis partie sur une tortue en préférant m'appuyer sur un patron existant (gratuit) : Lulu la Tortue de chez Prima

J'avais dans mon stock un petit coupon de tissu avec de jolis motifs coloré. J'ai donc opté pour lui et j'ai découpé les pas moins de 22 minuscules pièces. Pour le rembourrage, j'ai utilisé la ouate anti-acarien (lavable à 30°) que j'avais initialement acheté pour le trousseau éléphantesque.

La difficulté a été d'associer ces minuscules pièces. Du coup, il y a une partie de la carapace qui n'est pas homogène dans la forme avec le reste. Je me demande si je n'aurais pas du amidonner le tissu avant.

Je suis assez mitigée sur le résultat mais ma collègue est très contente de son porte-clés et c'est le principal...

Je m'excuse encore pour la qualité des photos mais il faudrait vraiment que je change mon appareil photo...




vendredi 5 janvier 2018

Rétrospective 2017

Avant toute chose, je vous souhaite, à tous, une bonne et heureuse année 2018 !

Je profite de ce changement d'année pour faire une petite rétrospective de mes cousettes de 2017. L'année 2017 n'a pas été très productive entre fatigue et manque de temps, pourtant c'est l'année où mon petit atelier a enfin vu le jour !



Mes cousettes se comptent sur les doigts (mains et pieds compris...) mais sont en majorité des cousettes utilisées, ce qui est déjà pas mal...

Les petits flops de l'année sont :

  • l'étui à téléphone : non pas qu'il ne me plaise pas, mais il n'a, au final, pas eu de succès auprès du destinataire. 
  • la jupe Copacabana : je me suis totalement trompée sur la taille et le choix du tissu et elle est donc au final trop grande pour moi...

J'ai toujours un peu d'appréhension à coudre pour quelqu'un... Toujours peur que la qualité ne soit pas au rendez-vous, que la personne ne sache pas apprécier le "fait-main" et préfère un achat du commerce... Lorsque je couds pour quelqu'un, cela prends du temps et j'y mets aussi beaucoup d'amour...  Cette année, j'ai tout de même cousu quelques cadeaux :


Un autre doudou a été cousu mais est parti avant que je puisse le prendre en photo...

Quelques coutures "zéro-déchet" :

  • le protège-cahier : après plusieurs semaines d'utilisation, nous confirmons (Rastacouette et moi) son utilité et la cousette sera re-itérée !
  • l'étui à téléphone
  • le tablier d'écolier
  • des lingettes démaquillantes en tissu dont je n'ai pas encore fait d'article mais que l'on peut apercevoir sur IG : cousettes utilisées quotidiennement !
  • des pochons pour les courses dont je n'ai pas encore fait d'article (j'attend de compléter le stock) mais que l'on peut apercevoir sur IG : cousettes très utiles et utilisées hebdomadairement !


Des cousettes pour ma fille :



Une cousette pour mon mari (la première... et la seule) :

  • le short Tommy : cousette portée régulièrement (à la maison), ce qui est un succès même si il a un regret au final sur le choix du tissu qu'il voulait pourtant très coloré à la "Parker Lewis"

Des cousettes pour moi :
Le tout... en photo... Il vous suffit de cliquer pour accéder à l'article correspondant.


Etui pour téléphone
Milhan

Valentine

Brume

Ellébore

Balmoral

Belle des champs

Roma

Rose

Tommy

Rose & Montessori

Copacabana

Tablier

Embrun

Roman

Cot Cot

Tami

Jeans




Protège-Cahier



Une nouvelle année vient de commencer avec de nouvelles cousettes en perspective... 

Certaines ont déjà vu le jour (essentiellement des petites cousettes pratiques) et j'espère avoir le plaisir de continuer à vous voir par ici !

A bientôt.



jeudi 2 novembre 2017

Le protège-livre zéro déchet

Il y a quelques temps maintenant que j'ai découvert le blog de Camille : Fabriqué en utopie

Je suis bien loin, même très moins du mode de vie "zéro déchet" mais des personnes comme elle lancent des graines un peu partout qui au final, commencent à germer ici ou là...

J'ai d'ailleurs commandé son dernier livre "Créations zéro déchet" aux éditions Mango Green.

Bref, début Septembre, lorsque j'ai vu apparaître sur mon fil IG, les superbes livres de la fille de Camille, recouverts de joli papier, je me suis dis qu'en plus d'être écologique, c'était très beau et que les prochains livres de ma demoiselle seraient donc joliment recouverts...

Rastacouette n'avait pas encore eu ses livres de CM2 dont la commande n'avait pas encore été effectuée à l'école. Nous avons donc reçu le livre de mathématiques très tardivement avec pour consigne de le couvrir sans utilisation de plastique adhésif... Oui, j'avoue, j'ai un stock de plastique adhésif pour recouvrir les livres, que j'utilise notamment pour ce genre d'ouvrage...

Malheureusement, je n'ai pas réussi, entre temps, à trouver du joli papier (poster ou autre) pouvant faire office de protège-livre... Grrrr...

Mais, j'ai décidé de ne pas trop m'éloigner de l'idée de base en utilisant tout simplement du tissu ! Ben, oui, tout de même !!!





L'objectif étant tout de même de pouvoir re-utiliser le protège-cahier d'année en année (en partant de l'hypothèse que beaucoup de livres ont le même format...), j'ai décidé de faire une étiquette recyclage amovible.

Pour cela, j'ai utilisé un bout de carton souple, collé des bouts de papier coloré déchirés et découpé des lettres dans différents magazines pour écrire la matière concernée, ici "Math" !



Pour rendre amovible l'étiquette, j'ai tout simplement utilisé des pressions CAM. Certes, c'est du plastique mais comme dit plus haut, je suis encore très mais alors très loin du zéro déchet et de toutes façons, j'en avais.... 

Mais, pour ceux qui le souhaitent, j'ai tout de même d'autres idées :
  • utiliser un scratch 
  • utiliser un tissu filet (style bas résille) cousu à même le protège-cahier en laissant une ouverture pour glisser une étiquette
Pour les prochaines années, il suffira donc de changer l'étiquette (qui devra bien sûr être au même format) !




(sur les photos, je me rends compte que j'aurai du surpiquer car cela ne fait pas net mais j'ai vu la taille du tissu un peu trop court...)

Je verrai bien à la rentrée, si l'institutrice a apprécié ou non mais après tout, je ne vois pas en quoi cela peut gêner... Comme, je sais qu'il y a au moins une institutrice qui zieute mes articles régulièrement ("Coucou Laetitia !"), j'aurai au moins un avis de professionnelle ! En tout cas, cela colore le contenu du cartable et le personnalise.

En aparté, toujours pour les susceptibles instituteurs (trices) ou professeurs qui passent par là, je vous conseille d'aller jeter un œil sur cet article, toujours de Camille... Il me semble que ce genre d'action, en plus d'être ludique pour les enfants (et éducatif), est tout à fait dans le thème du nouveau programme de "géographie" :
- thème 3 "Consommer en France" de CM1
- thème 3 "Mieux habiter" de CM2
- ... (je n'ai pas épluché tous les programmes...)

Voili, voilou...

lundi 30 octobre 2017

Mon jeans... embrun...

Il y a un peu plus d'un an, je vous expliquais mon premier craquage non raisonné et mon coup de cœur pour le pantalon Embrun de Dessine moi un patron... Ma première version, que je porte et re-porte depuis 2 étés est donc une version courte en bermuda... 

Qu'est-ce que je l'aime ce bermuda...

Il y a peu, j'ai enfin cousu le pantalon, qui même si cela ne fait qu'un mois, a déjà connu plusieurs passages à la machine à laver !

Qu'est-ce que je l'aime ce pantalon....

Dans ce dernier "article", je racontais l'histoire du denim acheté sur le marché de ma ville et pour lequel j'avais totalement tanné le vendeur pour qu'il me le ramène...

Ben, figurez-vous que mon vieux jeans Bonobo est en train de se consumer, j'ai donc été OBLIGEE de palier à cette future mort vestimentaire en me cousant un jeans... Oui, mais un embrun bien sûr !!!

La seule petite modification apportée concerne les jambes dont j'ai réduit la largeur. Je dis "seule" mais j'ai tout de même un "peu" galéré car il n'est pas du plus simple d'adapter un pantalon sur soit-même...

Afin de garder un côté "jeans" (il est censé remplacer mon vieux jeans...), j'ai souhaité faire des coutures contrastantes.

Embrun - zoom sur couture jambe



Ma fermeture éclair n'est pas aussi invisible que je l'aurais souhaité mais ce n'est pas catastrophique non plus...

Embrun - zoom sur fermeture éclair invisible


Et ma poche passepoilée n'est pas trop mal non plus.... (il faudra me croire que parole car c'est la seule photo non floutée que mon pauvre appareil photo a pu faire...)

Embrun - zoom sur poche passepoilée


Embrun - zoom sur poche passepoilée (intérieur)


J'ai choisi de superbes boutons en bois achetés je ne sais plus où...

Embrun - zoom sur les boutons bois

Embrun - zoom sur devant haut


Et, j'ai, bien sûr, souhaité des finitions intérieures propres...

Embrun - zoom sur finitions intérieures

Embrun - zoom sur finitions intérieures


Pour finir, j'ai aussi sur le fil contrastant au niveau des ourlets...

Embrun - zoom sur ourlets

Et pour finir, quelques photos portées (les seules qui ne soient pas floues...)

Embrun - zoom sur pantalon à faux pont

Embrun


Qu'est-ce que j'aime ce jeans....


Les plus :
- taille très bien
- pas à pas disponible avec photos sur internet

Les moins :
- les marges incluses
- manque détail (pas de schéma) sur la pièce 5
- la notice ne fait pas référence dans le texte au numéro des pièces (mais les dessins

Modifications :
- pas de boutonnières
- largeur des jambes réduites

Difficultés :
- Etre vigilant(e) sur la poche passepoilée mais rien d'insurmontable !
- Etre vigilant(e) sur la fermeture éclair invisible