Menu

dimanche 21 août 2016

Desperate housewife ?!

Non, non... Je ne suis pas désespérée... Je viens vous parler de ma dernière cousette, le top Bree de "La Maison Victor" (édition Juillet-Août 2016)

Bree est un petit top cache-cœur qui a une certaine classe (me semble-t'il...). Un petit top qui pourrait parfaitement aller à Marcia Cross, qui joue Bree dans la série "Desperate Housewives" d'autant plus dans un joli bleu de Berlin (non, non... je n'invente pas non plus de couleurs...)

Lorsque j'ai enfin eu le dernier "La Maison Victor", j'ai tout de suite flashé sur ce top et lors d'un petit tour à Emmaüs, je me suis tout de suite dit que ce joli tissu Bleu de Berlin irait parfaitement !

Mais voilà... le coupon était sur 85 cm alors que 100 cm sont préconisés pour ma taille... Au final, j'ai tout de même décidé d'utiliser le coupon en "grugeant" un peu... Certes, cela n'est pas conventionnel et les puristes de la couture pourront crier "Ô Scandale !", d'autant plus que mon biais n'est pas parfaitement dans la diagonale, mais moi, couturière débutante amatrice et surtout autodidacte, je suis vraiment fière d'avoir réussi à faire rentrer ce patron dans ce bout de tissu !!!



Comme à mon habitude, j'ai essayé de soigner les finitions ! Hors de question d'utiliser la surjeteuse pour ce style de cousette, j'ai donc opté pour :
- la couture anglaise 
- ourlet sur parementure

Couture anglaise

Intérieur paremeture

Pour la parementure, j'ai utilisé une sorte de petite réglette en carton, trouvée dans je ne sais quel emballage et qui fait exactement 2 cm, ce qui me permet d'avoir vraiment de la régularité ! 



De même, plutôt que de surpiquer avec un point droit, j'ai privilégié le point ziz-zag ce qui a pour effet de :
- bien prendre l'ourlet dans la couture
- faire une jolie finition 


Emmanchure
 Au final, je suis contente de ma petite cousette autant extérieur, qu'intérieur !!













Les plus :
- marge non incluse

Les moins :
- pas de point négatif

Modifications :
- couture anglaise
- allongé de 4 cm
- point de croisement adapté sur moi

Difficultés :
- aucune


lundi 15 août 2016

Pochette version recyclage

Et oui... Rastacouette est une nouvelle fois invitée à un anniversaire cet été... Il s'agit de la fille d'une amie dont le mode de vie est axé "écologie & recyclage", donc rien de mieux que d'offrir à la demoiselle une petite pochette version recyclage !

Je n'ai pas fait dans l'originalité car j'ai à nouveau ressorti le patron "Pochette pour demoiselle en détresse" d'Edwige Foissac du livre "Les sacs et pochettes à coudre" utilisé tout récemment pour une autre demoiselle...

Pour les fournitures :
- un vieux jeans donné par une collègue
- un emballage de compote à boire
- un coupon de tissu "vichy rose" acheté il y a quelques temps à Emmaüs
- des chutes de tissu rouge à pois blanc (déjà utilisé ici ou encore )
- des pressions KAM
- un bouton pression métallique
- deux anneaux

J'ai apporté exactement les même modifications que la pochette #2 donc pour plus de détail, je vous propose d'aller jeter un œil sur l'article qui lui est dédié.

Et voilà comment faire du neuf avec du vieux en redonnant vie à des tissus... J'aime de plus en plus cette idée de faire de "jolie" chose en recyclant... Je trouve ça assez valorisant de redonner vie de nouveaux accessoires ou vêtements et cela permet de sortir un peu de la société de consommation !

Pochette recto avec sourire

Doublure pochette

Pochette verso

Zoom attache

Zoom appliqué "sourire"

Bien sûr... j'ai fait aussi une autre bandoulière...



Zoom bandoulière









dimanche 7 août 2016

Demoiselle.... en jeans...

Rastacouette a été invitée à l'anniversaire surprise d'une copine ce lundi... mais voilà rentrant de vacances le samedi, je n'avais pas spécialement envie de parcourir un magasin de jouets un samedi après-midi...

Mon niveau de couture s'étant amélioré à force de pratique, j'ai donc décidé de faire un petit cadeau fait main... 

Je suis donc partie sur une pochette que j'ai déjà cousue, il y a plus d'un an : "La pochette pour demoiselle en détresse" issu du livre "Les sacs et pochettes à coudre" de Mavada.

Je ne suis pas très fan de son nom mais la pochette s'est avérée très pratique pour moi car de petite taille. De plus, elle est très facile à faire et assez rapide (même si, me concernant, je prends toujours mon temps... et que je pense avoir mis un peu plus de 2h...).

J'en ai profité pour faire du déstockage et donc de la "couture responsable" et "couture économique" :

  • un vieux jeans avec des trous très mal placés, usés par les passages en position assise...
  • des chutes de tissus utilisés notamment ici ou encore ici ou


J'ai juste effectué quelques petites modifications très simples par rapport au patron de base :

  • pas d'étoile en appliqué mais 3 cercles de grandeurs différentes qui se chevauchent
  • une pression métallique, à la place de l’œillet ovale, renforcée par de la vliesine et du molleton
  • une bandoulière amovible qui tient grâce à 2 passants ceinture de jeans, 2 anneaux et des pressions KAM


Pochette Recto

Zoom sur l'appliqué

Doublure intérieure

Pochette verso


Ohhh... Mais que voit-on apparaître dans le sac ??


Oui... Tant qu'à faire une bandoulière amovible... autant en faire deux !!!

Pochette recto

Zoom sur attache de la bandoulière

Zoom sur bandoulière rouge et ses finitions par surpiqûre

Les plus :
- facile et rapide à faire

Les moins :
- marge de couture incluse

Modifications :
- ajout appliqué "cercles"
- fixation bandoulière amovible
- pression métallique à la place de l’œillet ovale

Difficultés :
- aucune difficulté (d'autant plus que je n'ai pas posé d’œillet...)

mardi 26 juillet 2016

Robe Milla

Après plusieurs semaines d'attente, me voilà enfin en possession du dernier magazine de "La Maison Victor" (Juillet/Août 2016), mon magazine de couture fétiche... En effet, le distributeur n'a pas fourni le dépôt de la ville et les rares maisons de presse n'avaient donc pas le dernier numéro. Lasse d'attendre, j'ai fini par commander sur internet...

Plusieurs modèles me font de l’œil et sont donc venus se rajouter à ma "to do list"... Ayant eu la chance de trouver un superbe jersey (que vous avez vu ici), j'ai proposé à Rastacouette de lui faire la robe Milla et elle a tout de suite été emballée par cette combinaison short/robe et surtout son dos nu.

Le tissu étant rayé, j'ai pris soin de faire les raccords :

  • sur le haut
  • sur la jupe
  • sur le short
  • entre le haut et la jupe
  • entre les bretelles et le haut

Après un premier essayage, nous avons opté, Rastacouette et moi, sur le fait de ne pas mettre l'élastique préconisé dans le dos. C'est donc la seule modification apportée au modèle...

La seule chose qui me chagrine est le point jersey de ma MAC que je n'arrive pas à caler correctement... mais rien à voir avec le patron en lui même !

Rastacouette qui pose...

Le haut

Le dos nu

Les raccords haut et jupe

Mes ourlets ratés...

Raccord haut et jupe

Raccord des bretelles avec le haut

Raccord du short

Et la robe Milla... en mouvement...









Les plus :
- marge non incluse

Les moins :
- pas de point négatif

Modifications :
- pas d'élastique dans le dos

Difficultés :
- les fronces qui doivent être régulières





dimanche 24 juillet 2016

Mon débardeur Marinière ou Gabriel #3

Dois-je encore le dire ? Le livre "Coudre le stretch" de Marie Poisson est une vrai pépite !

J'ai une nouvelle fois cousu le Gabriel (pas d’inquiétude, d'autres modèles vont être prochainement cousus....).

Mes premières versions étaient à encolure carrée (le coloré et les coquelicots) mais cette fois-ci, j'ai opté pour le débardeur "simple".

J'avais, en effet, un besoin urgent :) de petits hauts pour aller avec mon nouveau bermuda Embrun... Et pour garder l'esprit marin, rien de mieux qu'un joli jersey rayé ! 

Pour le tissu, j'ai eu une chance de folie... J'ai enfilé mon joli bermuda, associé à mon seul et unique top "marin" et je suis allée à Emmaüs, tout en me disant que je rêverais d'y trouver du tissu rayé pour compléter ma tenue... Et là, en arrivant, sous mes yeux... 5m50 d'un jersey de qualité rouge et blanc ! De quoi faire plusieurs tops et robes ! 

Le tissu a été lavé en fin de matinée, sec dans l'après-midi, découpé le soir même et le débardeur fini dès le lendemain matin !

Bref, trêve de blabla... voici les photos...

(pour mon avis sur le débardeur Gabriel, je vous laisse aller voir mon premier post)

Emmanchure


Zoom épaule (emmanchure et encolure)

Ourlet (intérieur et extérieur)

Les raccords

Débardeur porté extérieur

Devant

Dos

Débardeur porté à l'intérieur du bermuda


Zoom sur décolleté

Zoom sur le dos

Zoom sur épaule

Zoom sur les raccords

Et une petite photo comparative avec un débardeur de la marque "Petit Bateau"...



Alors ??? Vous remarquez ? Non, je ne parle pas de l'aspect filiforme de la demoiselle qui diffère "légèrement" de ma silhouette, ni des bretelles ultra fines du modèle PB... 

Vous avez vu ? Les emmanchures et l'encolure !!! Oui... pour le coup je suis super fière de mes emmanchures et de mon encolure, car moi... elles sont régulières !!! Ah... Petite fierté personnelle !!!

Sur cette petit note positive, je vous laisse car j'ai encore plusieurs mètres de jersey rayé sous la main...